HEITO I  (HAITO ou HATTO)  Evêque de Bâle en 802

Fut Abbé de Reichenau de 806 à 823. ° 762  +836

Familier de CHARLEMAGNE, celui-ci l'envoya en mission à Constantinople en 811, son but était la reconnaissance de CHARLEMAGNE par l'Empire Romain d'Orient. Un an plus tard, l'Empereur Romain MICHEL Ier reconnut CHARLEMAGNE comme Empereur.

HEITO I homme d'église important auprès de CHARLEMAGNE faisait partie des hommes qui apposèrent leur signature au testament de l'Empereur en 811. C'était l'un des Abbés les plus marquants de l'âge d'or sous CHARLEMAGNE

(Centre Religieux et Culturel de l'Europe).

 

 

 

HATTO II  Abbé de Reichenau de 864 à 871.  (Rien de plus)

 

 

 

HATTO III  Occupait les fonctions d'Archevêque de Mayence – 891 – 913. Et Archichancelier de l'Empire, ce qui fit de lui l'Abbé de Reichenau ayant l'importance politique la plus considérable. Il accompagna à Rome le Roi ARNOLD (ARNULF) de Corinthie où celui-ci se fit couronner Empereur par le Pape FORMOSE.891 – 896.

HATTO III fit construire l'église dédiée à St Marc, église endommagée par le feu en 1006 puis reconstruite.

 

 

 

 

L'Empereur OTTON III  (983 – 1002)  obtient en 998 du Pape GREGOIRE V  (972 – 999) que les Abbés de Reichenau portent la dalmatique et les sandales pontificales.

 

L'île de Reichenau est l'un des sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Des manuscrits provenant de Reichenau et datant de la période ottonienne sont inscrits au registre du patrimoine documentaire mondial de l'Unesco  (Memory of the world).

 

Entre 1803 et 1805 l'abbaye de Reichenau fut dissoute. Les restes de la bibliothèque et archives furent acheminés à Karlsruhe.